Se pressant à Presque 17 millions sur une superficie ne dépassant guère le 40 000 km2, les Néerlandais ont appris à s’accommoder avec brio de l’exiguïté de leur territoire au point même qu’architectes et urbanistes affluent des quatre coins du monde pour se rendre compte de visu de la manière dont ce pays parmi les plus peoples du monde est parvenu à s’organiser.

Pour les étrangers, les Pays-Bas (ou la Hollande, terme souvent utilise alors que ce vocable ne couvre en réalité que les deux provinces côtières de l’ouest ayant joue un rôle majeur dans l’histoire du pays) sont généralement synonymes de tulipes, de moulins à vent et de sabots. Et ils sont nombreux aussi a savoir que c’est un pays plat devant constamment être aux aguets pour empêcher la mer de reprendre ses droits sur les terres conquises de haute lutte par les Hollandais.

La localisation géographique des Pays-Bas, au bord de la mer du Nord et à l’embouchure de deux grands fleuves européens, La Meuse et le Rhin, lui donne depuis longtemps un contexte singulièrement favorable pour s’ériger en tant que plateforme logistique européenne. Aujourd’hui, confortée par le troisième plus grand port du monde (Rotterdam) et le troisième plus grand aéroport d’Europe.

La Hollande est aussi la seizième économie du monde par son PIB, elle est le troisième exportateur mondial de produits agricoles derrière les Etats-Unis et la France, et le huitième pays exportateur et investisseur du monde. La Hollande compte dix-huit prix Nobel attribues pour des mérites reconnus dans les domaines de la paix, de la chimie, de la physique, de la médicine et de l’économie. Bien que de taille modeste, les Pays-Bas voient grand dès qu’il s’agit d’économie, de culture, d’agriculture, de sciences, d’histoire, de vie artistique, de promotion et, bien sûr, de sport.

CARTE D’IDENTITE :

 

Nom

Royaume des Pays-Bas

Population

16,664 millions d’habitants (2010)

Densité

401 Hab./km2

Superficie

41 528 km2, auxquels s’ajoutent 642 km de cotes maritimes dans la mer du Nord

Point culminant

Le Vaalseberg, dans la province de Limbourg (323 m d’altitude)

Langue

Le eerlandais

Chef de l’etat

Le Roi Willem Alexander (depuis 30 avril 2015)

Regime

Monarchie constitutionnelle à régime parlementaire

Siege du Gov

La Haye

Capitale

Amsterdam

Principales villes

Amsterdam, La Haye, Rotterdam, et Utrecht

Indice de

Développement Humain

0,964 (sixieme rang mondial)

 

 

LE PAYS ET SA POPULATION :

Le royaume se compose des Pays-Bas proprement dits, en Europe, et de six iles des Caraïbes : Aruba, Curacao et Bonaire, au large de la cote vénézuélienne, et St-Eustache, Saba et St-Maarten, au sud-est des iles vierges. Fin 2010, la nouvelle structure du Royaume des Pays-Bas est entrée en vigueur au terme d’un processus de révision constitutionnelle de cinq ans. Cette refonte, la plus importante depuis 1954, a entrainé la dissolution administrative des Antilles néerlandaises. Faisaient notamment partie de cette entité Curacao et St-Maarten, qui sont désormais des territoires autonomes au sein du Royaume. Bonnaire, St-Eustache et Saba. Désignées sous le terme de Pays-Bas caraïbes, sont devenues des communes néerlandaises. Le Royaume des Pays-Bas se compose dons de quatre pays (Les Pays-Bas (européens et caraïbes), Aruba, Curacao et St-Maarten.

En bordure de la mer du Nord, avec la Belgique et l’Allemagne pour voisins, les Pays-Bas sont un petit pays mesurant à peine 300km du nord au sud et 200 km d’est en oust. Bien que le siège du gouvernement soit à la Haye (475.000 habitants), la capitale est Amsterdam, la plus grande ville du pays (744.000 habitants).

JOURS FERIES :

. Nouvel An : 1er janvier

. Vendredi Saint

. Lundi de Paques

. 27 Avril : Anniversaire du Roi

. 5 Mai : anniversaire de la libération des Pays-Bas (férié tous les cinq ans, commémoré en 2010).

. Ascension

. Lundi de Pentecôte

. 25 et 26 décembre : Noel

Le Gouvernement :

Les Pays-Bas sont une monarchie constitutionnelle à régime parlementaire. Le chef de l’état-actuellement le roi Willem Alexander et la reine Maxima qui font partie du gouvernement, mais ne siège pas au Conseil des ministres. Le cabinet, c’est a dire les ministres et les secrétaires d’état, prépares les lois et les met en œuvre, contrôle les provinces et les communes, administre au quotidien le pays et gère les relations extérieures.

Le Parlement se compose de deux chambres. Le Senat compte 75 membres élus au suffrage indirect. La Chambre des Représentants compte 150 membres élus au suffrage direct.

 

 

La COOPERATION AU DEVELOPPEMENT :

  • Le Maroc est depuis 1965 l’un des principaux pays partenaires de la coopération belge au développement.

  • En 2009, la contribution de la Belgique, pour la période 2010-2013, a été portée a 80 millions d’euros, sous forme de don non remboursable.

  • Les secteurs prioritaires sont l’agriculture et l’eau, notamment l’assainissement liquide.

  • Les projets belges se concentrent dans les régions du Souss-Massa-Draa, de l’Oriental et du Nord.

CTB-Agence belge de développement :

  • La CTB à la charge de la mise en œuvre des programmes de coopération approuvés par l’Etat belge en partenariat avec les institutions marocaines.

  • Mise à disposition de l’expertise et des ressources humaines.

  • Principes de base : partenariat et responsabilité partagée.

LA COOPERATION MILITAIRE :

  • La Belgique entretient une coopération militaire avec le Maroc depuis 1965. Un accord de coopération militaire technique a été signée n 1992.

  • commission mixte se réunit régulièrement depuis 2004, ce qui permet de renforcer le dialogue stratégique entre les Etats-majors des différentes forces.

  • Le Maroc accueille des entrainements de la Composante Terre et Air ainsi que des escales de la Composante Maritime belge.

  • Des officiers et sous-officiers marocains participant aux formations des écoles militaires belges.

LA COOPERATION JUDICIARE :

Depuis 2007, la Belgique a détaché un magistrat de liaison au Maroc. Il est charge de la coopération et de l’entraide judiciaire entre la Justice marocaine et la Justice belge. Dans un cadre de réciprocité, le Royaume du Maroc a détaché un magistrat de liaison a Bruxelles.

Le magistrat de liaison agit sur mandate des autorités judiciaires belges. Il peut également conseiller l’Ambassadeur et son équipe et informer les autorités judiciaires marocaines.

Ses principaux domaines d’action :

En matière pénale :

  • Exécution de commissions rogatoires belges au Maroc,

  • Dénonciations officielles de faits,

  • Transfèrements de détenus et extraditions.

  • En matière civile :

  • la majorité des dossiers concerne des conflits familiaux transfrontaliers.

Le magistrat de liaison ne peut conseiller ou assister des Belges confrontes a des difficultés judiciaires au Maroc.